Skip to content

Inflammation et dégénérescence

Inflammation & Dégénérescence

Actuellement la sclérose en plaques est considérée comme une maladie inflammatoire du système nerveux central qui touche la myéline. Une fibre nerveuse est composée de l’axone, un câble qui permet à distance la transmission de l’influx nerveux et qui appartient au neurone. Ce cable est protégé d’une gaine de myéline qui n’est pas continue mais faite de cellules successives entourant l’axone (imaginer des morceaux de scotch enroulés les uns derrière les autres. Il s’agit de cellules indépendantes de l’axone. Leur destruction met à nu l’axone, perturbe la transmission de l’influx mais ne détruit pas l’axone. On imaginait il y a longtemps que la dégénérescence était secondaire à la démyélinisation. Par la suite on a considéré comme acquis que l’inflammation était responsable de la dégénérescence.  Mais dans ce cas comment expliquer le peu d’action des traitements. Des études récentes viennent de confirmer le lien entre dégénérescence et inflammation. Il a été démontré que la dégénérescence neuronale n’existait qu’en présence de lésions inflammatoires. Ce fait permet probablement  d’expliquer qu’un patient en forme progressiveva se dégrader deux fois plus vite si les immuno modulateurs sont cessés.

L’équipe Réconfort Sep

Comments are closed.